Éditorial de décembre 2009

   

100 !!!



 

100 !!!
 
Le cap des cent lignes de bus cyclistes, dans plus de dix villes, vient d’être franchi le dernier week-end de novembre 2009, avec la publication de six nouvelles lignes sur la région de Chambéry (Bravo Gilles et son équipe).
 
Ce nombre symbolique montre que, ce qui n’était au début qu’une utopie, est sur le chemin de devenir une réalité. Démarrée au sein d’une entreprise par le simple envoi d’un courriel décrivant un itinéraire individuel avec des lieux de passages et des horaires, l’histoire des bus cyclistes a été timide à ses débuts. Cinq lignes vers un site lors de la participation aux Trophées du vélo en 2005, une dizaine en fin d’année, quarante dans quatre villes en 2007, la création de lignes s’accélère, avec des périodes creuses et des sursauts.
Ce concept est en train de démontrer son potentiel en tant que moyen de développement de l’utilisation du vélo comme mode de déplacement.
Ainsi, la séquence* d’accompagnement par Simon, leader de bus cycliste sur Paris, d’un passager débutant, démontre combien, au côté des bus cyclistes proprement dit, le concept de guide cycliste a sa place dans la mallette des outils des plans de déplacements.
 
Mais cette histoire est avant tout une aventure humaine. Initiée par Hervé sur Toulouse, relayée par Michel sur Marseille, Fabrice sur Lyon, Simon sur Paris, Gilles sur Chambéry, Hervé sur Reims…, c’est grâce à ces bonnes volontés que l’OBC se développe.
 
Aujourd’hui, nous sommes encore en phase de lancement. Le rôle de la plupart des conducteurs de bus est plus représentatif qu’effectif. Quelques demandes de conseils d’itinéraire, un accompagnement de temps en temps, on n’en est pas encore à parcourir le trajet quotidien au sein d’un groupe d’amis. Pourtant, l’existence de réseaux de lignes de bus cyclistes joue son rôle incitatif. Il donne une affirmation bien visible aux trajets à vélo, puisque, sur chaque itinéraire circule au moins un cycliste, plus quelques émules plus ou moins discrets. Cet incitatif joue son rôle dans le développement du vélo.
 
100 !
 
Cent conducteurs aujourd’hui. Je n’osais pas en rêver il y a quatre ans, à la création de l’association, et c’est aujourd’hui une réalité bien concrète, et même esthétique, avec les quatre plans de villes.
 
Alors, je m’autorise à continuer à rêver, en imaginant des pelotons sillonnant les routes de France en semaine comme chaque week-end, pour aller au travail à vélo, avec l’équivalent de voitures restant au domicile et la pacification de la route qui en découleront.
 
C’est possible, c’est crédible, c’est en cours, nous sommes en train de le faire.
 
Félicitations à tous, et une centaine de grands « MERCI !»
 
Bonne route
 
Hervé Bellut
Président de l’Organisation Bus cyclistes
 
 
 
* Cette séquence, diffusée en octobre 2009 sur France 5 dans le documentaire « Place au vélo », peut être visualisée sur le site www.buscyclistes.com, ainsi que d’autres clips vidéo extraits d’émissions diffusées sur France 2, France 3 et France 5

.

Accès à tous les éditoriaux